De nouvelles naissance chez les Talèves

Carnet de #naissance chez les Talèves sultane dans la roselière du grand salan sur la Ville de Portiragnes.
 
Très farouche, la Talève vit dans les vastes roselières impénétrables et ne sort qu’à la tombée du jour, après s’être assurée qu’il n’y a aucun danger. Elle est végétarienne et a un petit faible pour les rhizomes de roseaux. Elle se sert de son bec comme d’un sécateur pour couper les morceaux les plus épais.
 
La Talève sultane a effectué une formidable recolonisation naturelle. Les oiseaux espagnols sont venus petit à petit repeupler les côtes françaises. Elle est ainsi devenue très commune en Camargue. Malheureusement la grosse vague froid de l’hiver 2012 a causé la mort de nombreux oiseaux. Avec la plupart des marais gelés, le manque de nourriture et les températures très basses sur une longue période, la population de Talève sultane camarguaise s’est littéralement effondrée et l’espèce a même failli disparaître du delta.
 
Pour la deuxième année, nous observons des poussins de cette espèce très discrète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :