MEDIATION : Lutter contre les Chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires : les oiseaux peuvent vous aider à lutter !

Quel rapport avec les oiseaux ?

D’après les spécialistes, aucune méthode  est efficace à 100% !  C’est le cumul des pièges et des moyens de luttes ou de destructions de ces chenilles, qui aura un résultat . Parmi celles-ci : la pose de nichoirs pour mésanges charbonnières, car avec la chauve-souris, ils représentent des auxiliaires précieux qui permettent la réduction des chenilles et des papillons.

De plus en plus de communes installent des nichoirs dans leurs communes pour lutter contre le phénomène.

La mésange charbonnière se nourrit de nombreux insectes dont la chenille processionnaire.

Le saviez-vous ?

Une nichée moyenne consomme environ 500 insectes par jour ! Ca vous remplace les pesticides du jardin !

Pourquoi ça gratte ?

La chenille processionnaire est considérée comme un nuisible redoutable. Ses longs poils sont inoffensifs (soies), mais dès le 3ème stade larvaire, elles projettent dans l’air de minuscules poils très urticants. Ils peuvent provoquer d’importantes réactions allergiques : démangeaisons, œdèmes (mains, cou, visage) mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires, comme l’asthme. Il est dangereux de manipuler un nid même vide.

Le danger est aussi présent pour les animaux domestiques : un chien atteint à la langue risque la nécrose de la langue.

Qui sont-elles ?

Ces petites chenilles envahissantes et très désagréables, à l’âge adulte se transforment en papillons de nuit.

Leur développement se fait très lentement, de plusieurs mois à plusieurs années, pour une durée de vie très courte : 1 journée pour le papillon mâle (le temps de se reproduire) et 2 à 3 jours pour la femelle (le temps de pondre ses œufs).

La première étape se passe en haut des arbres dans des nids collectifs ressemblant à de grosses boules blanches soyeuses, environ 35 jours plus tard, elles descendent en procession pour aller s’enfouir dans le sol, d’où elles ressortiront sous forme de papillons quelques jours ou… quelques années plus tard.

Crédit photo © Yann GESHORS

Share this content:

One thought on “MEDIATION : Lutter contre les Chenilles processionnaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :