Un jour, un bénévole.

40 ans dans l’Éducation Nationale et la retraite se présentant, l’opportunité de réaliser des actions dans les domaines qui me tenaient à cœur…..le bénévolat: il va s’en dire, l’écologie: une évidence!

Et de recherches en informations, me voilà participant à une assemblée de plusieurs associations environnementales du bittérois. J’ai adhéré à  plusieurs dont l’association de sauvegarde du littoral des Orpellières. J’ai participé à des ramassages de déchets sur la plage et même testé la recherche par détecteurs de métaux…une expérience épique!

J’ai rencontré des personnes sympathiques et passionnées. Je me suis sentie larguée par leur savoir mais toujours mise à l’aise par la gentillesse du groupe. J’ai appris, oublié, appris encore!

Et le confinement est arrivé et fini la possibilité d’aller sur ces belles plages! Le déconfinement arrivant, Yann (président) nous a tenu au courant de ce qu’il se passait sur la plage de la Maîre à Sérignan Plage. Petit à petit, une équipe s’est constituée autour de la création d’une zone protégée où avaient nichées des espèces d’oiseaux protégés (gravelots, sternes, mouettes …). Mes préférés: les petits gravelots mais grâce aux « fortichs » de l’équipe, j’ai entendu des noms d’oiseaux jusque là inconnus et petit à petit mes jumelles ne m’ont plus quittée!

Il y eut les écopatrouilles de surveillance du périmètre quasi journalières; il a fallu composer avec le public des farouches réfractaires, des touristes, des autochtones, propriétaires de chiens et autres instances du tourisme et aussi avec les municipalités, communautés de communes… l’occasion pour moi de découvrir la réalité de l’écologie…aie tout un combat!

Et puis au détour du 15 août, alors que nous suivions encore les petits encore non matures…le périmètre a été purement démonté….DECEPTION!!! suivie par l’espoir que cette bataille serve pour l’année qui s’en vient . Qu’un espace dédié à l’arrivée des oiseaux migrateurs et leurs nichées soit bien organisé et pérennisé!

A suivre donc pour un « partage » harmonieux de cet environnement  entre les différents protecteurs (plutôt qu’“utilisateurs” trop prédateur) de ce beau lieu de nature!

Même souhait pour la zone Natura 2000 des Orpellières : un joyau de biodiversité! Besoin d’une organisation suivant les lois de la nature et pas seulement des humains!

L’association a besoin de nouveaux adhérents pour un travail parfois difficile surtout riche en expériences , en connaissances et bienveillance humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :