Une mauvaise année pour les oiseaux nicheurs sur le littoral biterrois.

Cette année, les oiseaux éprouvent des difficultés à faire leurs nids sur la plage de la Maïre.

Nous recevons quotidiennement des appels pour des personnes qui entrent à l’intérieur du périmètre de protection et notamment pour venir y chercher des crabes le soir et la nuit, car le site est également sous vidéo.
Pour rappel, si l’amende est de 135 € en première intention, la destruction d’espèces animales protégées et de leurs habitats est interdite (art. L. 411-1 C. env.) et passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende (art. L. 415-3 C. env. dans sa version applicable au litige) 2.

La protection de la biodiversité est l’affaire de toutes et tous !

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :